La demande d'approbation

Pour être accueilli dans une famille d’accueil agréée, le jeune au pair doit disposer de l’approbation écrite du Ministre ayant la Jeunesse dans ses attributions.

Pour obtenir l’agrément, le jeune doit introduire une demande d’approbation auprès du Service national de la jeunesse sur un formulaire préétabli, accompagné de toutes les pièces justificatives.

La durée de l’accueil au pair ne peut excéder 12 mois.

Conditions d’octroi de l’approbation

Le jeune au pair doit :

  • être âgé d’au moins 18 ans et de moins de 30 ans ;
  • être résidant d’un pays autre que le Luxembourg;
  • être porteur d’un titre qui te donnes accès, dans ton pays d’origine, à l’enseignement supérieur ou rapporter la preuve que tu as suivi des cours au moins jusqu’à l’âge de 17 ans ;
  • avoir une connaissance de base d’une des langues pratiquées par la famille d’accueil ainsi que de l’anglais ou d’une des trois langues administratives telles que définies par la loi du 24 février 1984 sur le régime des langues (luxembourgeois, français ou allemand) ;
  • fournir un certificat médical établi moins de 3 mois avant son accueil, attestant l’aptitude du jeune au pair à effectuer des légères tâches courantes d’ordre familial, y compris la garde d’enfants ;
  • avoir conclu une convention d’accueil au pair avec une famille d’accueil agréée ;

le jeune au pair doit s’engager à :

  • participer à une session d’information obligatoire à l’arrivée organisée par le Service national de la jeunesse;
  • être en règle avec la législation relative à l’entrée et au séjour des étrangers ;
  • suivre des cours de langues pendant la durée de l’accueil au pair;
  • n’exercer aucune activité salariée ou indépendante pendant la durée de l’accueil au pair.

Validité de l’approbation

L’approbation est valable pour la durée de la convention d’accueil au pair conclue entre le jeune et la famille d’accueil. L’accueil au pair cesse de plein droit à l’échéance du terme, en cas de retrait de l’agrément de la famille d’accueil ou en cas de retrait de l’approbation du jeune au pair.

 

Si l’agrément est retiré à la famille d’accueil, l’approbation du jeune au pair reste acquise à condition que celui-ci puisse présenter une nouvelle convention d’accueil dans le délai d’un mois.

 

Refus ou perte de l’approbation

L’approbation peut être refusée si le jeune ne remplit pas les conditions liées à son octroi (vois ci-dessus).

L’approbation peut être retirée:

  • lorsque le jeune au pair a eu recours à des pratiques frauduleuses ou a fait des déclarations inexactes pour l’obtenir;
  • lorsque le jeune au pair ne respecte pas les conditions ou les engagements pris, auxquels son octroi a été soumis.